Please go to the Menu section, create a menu and then select the newly created menu from the Theme Locations box from the left.
Vânia le blogue !

Vânia le blogue !


Virginie Couturaud – Directrice Scientifique Internationale d’Esthederm

le 4 avril, 2019

Q : Le mot d’ordre d’Excellage, la nouvelle gamme d’Esthederm, est : La science de l’excellence. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

R : Le monde dans lequel nous vivons surexpose l’épiderme humain à plusieurs agresseurs (pollution, rayons UV, écarts brutaux de température, molécules allergisantes, tabac…), ce qui précipite son vieillissement. Pour optimiser l’adaptation de la peau à ces facteurs nocifs, Esthederm a donc voulu connaître les processus au moyen desquels elle se protège. Notre approche écobiologique nous a permis non seulement de développer une connaissance approfondie de ces processus mais également de créer des soins pouvant renforcer, stimuler et protéger les cellules cutanées de ces agressions. Ce savoir-faire développé par Esthederm est à la base même de la gamme Excellage et explique le mot d’ordre qui l’accompagne.

Q : La communication cellulaire semble être au centre de vos préoccupations…

R : La peau est constituée de milliards de cellules qui travaillent et fonctionnent ensemble. Il est connu que cette synergie se dégrade avec le temps, par exemple à la ménopause.

La communication directe d’une cellule cutanée à une autre cellule cutanée se fait  par des canaux que l’on appelle connexines, qui sont de petites protéines permettant les échanges d’éléments nutritifs en fonction des besoins. La densité de ces connexines diminue avec l’âge, ce qui entraîne un ralentissement du métabolisme cellulaire. Le polysaccharide intelligent (smart polysaccharide), obtenu par biotechnologie, permet de relancer la synthèse des connexines et ainsi de favoriser la communication intercellulaire. Un autre niveau de communication très important est celui entre la cellule et son environnement direct. On parle ici des lipides intercornéocytaires de l’épiderme et de la matrice extracellulaire (fibres de collagène) du derme. Ces milieux s’appauvrissent avec l’âge et il en résulte un affaiblissement de leur cohésion.

Nous avons donc formulé les produits Excellage avec un trio d’actifs destiné à agir sur tous ces plans simultanément : la vitamine B3 pour stimuler la synthèse des lipides de l’épiderme, l’huile de camélia pour fournir à celui-ci des acides gras essentiels et pour stimuler la synthèse des fibres de collagène dans le derme, ce que fait également notre ingrédient « repair + », riche en centella asiatica ou herbe du tigre.

Nous avons mentionné la communication de la cellule cutanée avec son environnement. La peau est en effet exposée à de nombreuses agressions oxydantes, ce qui provoque une réaction en chaîne de réparation chronique que l’on appelle l’inflammaging, c’est-à-dire le vieillissement de la peau provoqué par l’inflammation chronique des cellules. Ce phénomène embolise les systèmes de réparation et empêche un bon fonctionnement général des cellules cutanées. En intégrant notre brevetée Global cellular protection dans les produits Excellage, nous favorisons une protection antioxydante importante des cellules mais également une protection de l’ADN (tous les produits solaires Esthederme en contiennent d’ailleurs), ce qui réduit d’autant les dégâts induits par l’inflammation chronique.

Q : Comment ces soins diffèrent-ils de ceux déjà présents sur le marché ?

R : Excellage relance la synthèse des protéines de communication (connexines) et de structure (repair +) plutôt que de seulement compenser les détériorations en fournissant directement les éléments devenus lacunaires. Lorsque l’on relance les mécanismes naturels de la peau, elle retrouve un fonctionnement optimal : densité, fermeté et éclat du teint.

De plus, tous les produits de la gamme Excellage sont formulés avec notre eau cellulaire, qui est biomimétique, c’est-à-dire d’une composition proche de celle de l’eau physiologique du corps. Trois paramètres importants doivent être respectés pour que l’eau soit en parfaite osmose avec les cellules de notre corps : le pH, le potentiel rédox et la résistivité. L’eau cellulaire a une composition parfaitement définie en sels minéraux, carnosine et hypotaurine. Les sels minéraux vont apporter la résistivité nécessaire à une bonne osmose et à de bons échanges entre les cellules et l’eau. L’hypotaurine va se transformer en ATP pour optimiser le métabolisme des cellules. Et la carnosine va permettre une excellente protection antioxydante à large spectre contre toutes les espèces radicalaires. Le tout est ajusté de manière à respecter un pH de 6, soit celui des liquides physiologiques. Il a d’ailleurs été démontré que l’eau micellaire Esthederm optimise la vitalité cellulaire de 88 % et le métabolisme des cellules de 76 %.

Q : Les femmes de quel âge la gamme Excellage cible-t-elle ?

R : Les produits Excellage agissent sur la densité et l’éclat de la peau. La plupart des femmes, dès 30 ans, peuvent être concernées par les signes du vieillissement prématuré de leur peau. Formulés pour relancer les mécanismes mais également pour prévenir leur dégradation, les produits de la gamme Excellage peuvent être utilisés dès qu’on en sent le besoin, voire à titre préventif.

Q : Comment garder une peau en santé ?

R : Il est essentiel de savoir l’écouter. La peau est un écosytème fragile et, dès qu’elle n’arrive plus à s’adapter ou a des besoins, elle le manifeste. Une routine beauté quotidienne est donc nécessaire. On  démaquille et nettoie sans faillir. La gamme Osmoclean d’Esthederm permet de trouver le produit qui convient à chaque type de peau pour le démaquillage (avec le Lait démaquillant désensibilisant ou avec l’Eau micellaire Osmopure) et le nettoyage, avec la Crème douce désincrustante par exemple. Ainsi débarrassée des particules de pollution, la peau respire pleinement. Le premier geste de soin doit être ensuite l’application de l’Eau cellulaire. Cette eau active enrichie en acide hyaluronique va offrir à toutes les cellules de la peau un environnement optimal pour un bon fonctionnement. De plus, elle va augmenter l’affinité des soins appliqués ensuite et surtout booster leur action hydratante. En fonction de son type de peau, de son environnement et des besoins de la peau, il faudra ensuite appliquer des produits pour la protéger et traiter les problématiques. . C’est un rituel exigeant mais payant !

Les essentiels de Virginie :​

Excellage Sérum action globale, d’Esthederm.
169 $ les 30 ml
Excellage Crème action globale, D’Esthederm.
159 $ les 50 ml
Excellage Contour des Yeux action globale, D’Esthederm.
119 $ les 15 ml

Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on FacebookShare on LinkedIn